Pour vos commandes par téléphone appelez le +225 07 97 26 13 81 | ou par emaIl en écrivant à librairie@abmci.com
Promo !

LA FAVEUR DES PERES

4000CFA

«L’ange de l’Eternel appela une seconde fois Abraham des cieux, et dit : Je le jure par moi-même, parole de l’Eternel ! Parce que tu as fait cela, et que tu n’as pas refusé ton fils, ton unique, je te bénirai et je multiplierai ta postérité, comme les étoiles du ciel et comme le sable qui est sur le bord de la mer ; et ta postérité possédera la porte de ses ennemis.Toutes les nations de la terre seront bénies en ta postérité, parce que tu as obéi à ma voix. Abraham étant retourné vers ses serviteurs, ils se levèrent et s’en allèrent ensemble à Beer-Schéba ; car Abraham demeurait à Beer-Schéba.» (Genèse 22:15-19).Dieu prononce ici des paroles sur la vie d’Abraham en lui disant que toutes les familles de la terre seront bénies en lui. Cela voudrait donc dire que si, quelque personne que ce soit sur cette terre, reçoit une bénédiction, cela trouve son origine en Abraham. Abraham est donc le père de la bénédiction.À un moment donné, Dieu, la Divinité, avait besoin de sauver l’humanité. Abraham s’est porté volontaire pour la partie qui représente la race humaine. Lorsque Dieu lui a demandé son fils unique dans cette alliance, Abraham avait le choix : accepter ou refuser. Lorsqu’il a accédé à la demande de Dieu, Dieu en retour l’a béni.La venue de Jésus, qui a libéré le cycle de la bénédiction dans l’humanité, a pris son origine en l’acte d’Abraham. Concernant cette alliance, Dieu était donc dans l’obligation de faire sa part en voyant Jésus sur la terre ; parce que dans une alliance, lorsqu’une Partie fait sa part, l’autre est contrainte d’en faire autant, sinon elle meurt.

Catégories : ,

«L’ange de l’Eternel appela une seconde fois Abraham des cieux, et dit : Je le jure par moi-même, parole de l’Eternel ! Parce que tu as fait cela, et que tu n’as pas refusé ton fils, ton unique, je te bénirai et je multiplierai ta postérité, comme les étoiles du ciel et comme le sable qui est sur le bord de la mer ; et ta postérité possédera la porte de ses ennemis.Toutes les nations de la terre seront bénies en ta postérité, parce que tu as obéi à ma voix. Abraham étant retourné vers ses serviteurs, ils se levèrent et s’en allèrent ensemble à Beer-Schéba ; car Abraham demeurait à Beer-Schéba.» (Genèse 22:15-19).Dieu prononce ici des paroles sur la vie d’Abraham en lui disant que toutes les familles de la terre seront bénies en lui. Cela voudrait donc dire que si, quelque personne que ce soit sur cette terre, reçoit une bénédiction, cela trouve son origine en Abraham. Abraham est donc le père de la bénédiction.À un moment donné, Dieu, la Divinité, avait besoin de sauver l’humanité. Abraham s’est porté volontaire pour la partie qui représente la race humaine. Lorsque Dieu lui a demandé son fils unique dans cette alliance, Abraham avait le choix : accepter ou refuser. Lorsqu’il a accédé à la demande de Dieu, Dieu en retour l’a béni.La venue de Jésus, qui a libéré le cycle de la bénédiction dans l’humanité, a pris son origine en l’acte d’Abraham. Concernant cette alliance, Dieu était donc dans l’obligation de faire sa part en voyant Jésus sur la terre ; parce que dans une alliance, lorsqu’une Partie fait sa part, l’autre est contrainte d’en faire autant, sinon elle meurt.

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “LA FAVEUR DES PERES”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.